LES SERVICES DE L’ETAT RENCONTRENT LES ÉQUIPES EQUALIS

Les équipes Equalis des SIAO 77 et 78 ont été rencontrées par la DGCS et la DRIHL pour échanger sur l’impact des dysfonctionnements survenus à la suite de la nouvelle version du logiciel SISIAO déployé par la DGCS pour gérer l’activité de régulation de l’accès au dispositif d’hébergement et de logement adapté confiée aux SIAO.

  • Les équipes Equalis des SIAO 77 et 78 ont été rencontrées par la DGCS et la DRIHL pour échanger sur l’impact des dysfonctionnements survenus à la suite de la nouvelle version du logiciel SISIAO déployé par la DGCS pour gérer l’activité de régulation de l’accès au dispositif d’hébergement et de logement adapté confiée aux SIAO

 

  • Ces dysfonctionnements affectent particulièrement la prise en charge des personnes à la rue sur l’ensemble du territoire en ralentissant et en complexifiant le travail des travailleurs sociaux depuis près d’un mois

     

  • Les services de la DGCS se sont engagés à résoudre les problèmes prioritaires dès le 6 novembre prochain

 

Mareuil-lès-Meaux, le 23 octobre 2020 – Les équipes Equalis du service intégré de l’accueil et de l’orientation (SIAO) 77 et du SIAO 78 ont été rencontrées jeudi 22 octobre 2020 par la Direction Générale De La Cohésion Sociale (DGCS) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL), afin d’échanger sur l’impact des dysfonctionnements du SISIAO sur le travail quotidien des travailleurs sociaux  et sur la prise en charge des personnes sans domicile fixe depuis près d’un mois.        

Cette visite s’inscrit dans un plan d’action initié dès la fin septembre par la DGCS pour traiter au plus vite les problèmes rencontrés par les SIAO.

Une équipe de sept personnes a longuement échangé avec les équipes sur le terrain quant aux difficultés rencontrées lors de la mise en place de la nouvelle version du logiciel SI-SIAO le 21 septembre dernier.   Les agents rencontrés ont exposé des exemples concrets de dysfonctionnements et les conséquences sur leurs missions et les relations avec les partenaires.

 Cette nouvelle version, qui doit faciliter l’orientation et la prise en charge des personnes à la rue qui contactent le numéro 115, a rencontré des dysfonctionnements qui ont engendré à la perte importante de données sur les places disponibles en hôtels et dans les structures d’hébergement et de logement, ainsi qu’une impossibilité d’accéder à l’évaluation sociale des personnes sans-abris.

Les SIAO de tous les départements de France, chargés de coordonner l’hébergement d’urgence ou le relogement à plus long terme des personnes sans domicile fixe, par le recensement des places disponibles, la gestion du numéro d’appel d’urgence 115, l’orientation vers les places disponibles et le traitement des évaluations sociales des partenaires, ont été touchés simultanément lors de la mise en place de cette nouvelle version du logiciel.

« La situation est extrêmement compliquée, que ce soit bien sûr pour les personnes à la rue dont la prise en charge est défaillante, mais aussi pour les travailleurs sociaux, confrontés à une surcharge de travail très préoccupante, explique Priscille VENTURA, Directrice du SIAO 77 chez Equalis. Nos équipes, qui ont consciencieusement et régulièrement informé les services de l’Etat des problèmes rencontrés par tous les SIAO de France depuis septembre, étaient donc vraiment ravies de recevoir la DGCS et la DRIHL. Nous avons le sentiment que nous sommes entendus et que nous pouvons engager un dialogue constructif avec les services de l’Etat pour trouver des solutions à ce grave dysfonctionnement. »

La DGCS a depuis octobre entrepris un travail collectif avec les utilisateurs en organisant des ateliers pour traiter les anomalies ainsi que mettre en œuvre plusieurs versions correctives avec une identification et une qualification des sujets prioritaires.

Les travailleurs sociaux rencontrés sur place ont reconnu des améliorations sur le logiciel suite à l’intervention de ces premiers correctifs.

A l’issue de leur visite, la DGCS et la DHRIL se sont engagées auprès des travailleurs sociaux d’Equalis à résoudre les défaillances les plus urgentes dès le 6 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *